La santé intestinale est un pilier de la santé globale et chaque jour, il est découvert de nouveaux éléments qui confirment ce fait.

Quand l’intestin va tout va ….mais comment savoir si vous devez vous pencher sur votre bidon et sur votre microbiote?

 Car si les champs d’investigation à rattacher à la santé de vos intestins sont  de plus en plus fournis, encore faut il reconnaitre les signes de souffrance qui ne sont pas toujours explicites.

Répondez à ce petit quizz et vérifiez si vous êtes « à risque ».

  1. Vous êtes né-e par césarienne OUI / NON
  2. Vous avez été nourri-e au biberon de lait maternisé OUI / NON
  3. Vous souffrez de lombalgie et / ou de sciatalgie chronique OUI / NON
  4. Vous souffrez d’une allergie ou d’une intolérance respiratoire, cutanée ou alimentaire OUI / NON
  5. Vous avez reçu de nombreuses antibiothérapies pendant votre enfance OUI / NON
  6. Vous souffrez d’une maladie auto immune OUI / NON
  7. Vous avez des troubles du transit ( diarrhées, constipation, alternance des 2 ) OUI / NON
  8. Vous avez pris du poids « sans raison » OUI / NON
  9. Vous pratiquez un sport intensif , d’endurance OUI / NON
  10. Vous êtes nerveux, hypersensible avec des tendances à l’insomnie OUI / NON

Résultat:

  • De 0 à 3 OUI : Risque faible
  • De 3 à 6 OUI :Risque fort
  • De 6 à 10 OUI:Risque certain

Si vous appartenez à la 2° ou 3° catégorie, il est temps de porter votre attention sur votre ventre et de le prendre en charge sérieusement. Vous serez surpris-e des bénéfices à en retirer. Entourez vous d’un-e spécialiste, comme un naturopathe ou un médecin fonctionnel,  qui saura vous guider pour donner une chance à votre ventre de vous livrer tous ses trésors pour une santé durable et retrouvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.